paysages simples (depuis 2020)

Pour la recherche de projet « Paysages simples », je travaille avec des traces de la nature – la ligne, la forme simple à travers l'installation de grands dessins sur le Hanji (le papier coréen fabriqué à partir de pâte de mûrier à papier). Je travaille avec le Hanji moins pour son utilisation pour la calligraphie et la peinture orientale que pour l'architecture. Ce papier à mûrier s'utilise de la même manière que le verre d'une fenêtre ou porte. Laissant entrer la lumière du jour, il a une excellente capacité à laisser circuler l'air entre l'intérieur et l'extérieur de la chambre. Pour la part de dessin, je dessine un paysage emprunté des éléments essentiels de la nature avec les lignes simples qui, pour moi, sont essentiels, sources naturels d'un dessin.
Pour l'installation, une vingtaine de dessins (travail en cours) seront suspendus sur des bâtons fins et ils montreront un paysage superposé, accumulé de différents traits.
Ce projet vise à rappeler les éléments simples de la nature et du dessin. Et il laissera le visiteur de se balader entre chaque dessin et propose une attitude de la simplicité dont la nature nous apprend.